L’association Galia a été créée dans le but de donner une seconde chance aux chiens qui se retrouvent en fin de période en fourrière (chiens errants, abandonnés, perdus …).

La loi impose un délai de 8 jours ouvrés avant que le chien recueilli par la fourrière ne devienne la propriété de cette dernière (art. L. 211‐25 du CRPM). S’en suit le plus souvent l’euthanasie de l’animal, s’il est considéré par un vétérinaire comme non adoptable, dangereux, ou trop malade.
Durant ces 8 jours, la fourrière a le devoir de rechercher le propriétaire de l’animal, mais si le chien ou chat en question n’est pas identifié, cela devient tout de suite beaucoup plus compliqué.

Passé ce délai, l’association Galia recueille ces animaux non réclamés, au refuge ou au sein d’une famille d’accueil, les identifie, les font stériliser, les soigne, les (re)sociabilise au besoin, puis les propose à l’adoption. C’est grâce à ce suivi rigoureux et à la bonne connaissance de ses pensionnaires que l’association Galia est en mesure de proposer le chien adapté au mode de vie de chaque futur adoptant, garantissant ainsi le compagnon idéal à chaque foyer.

Rappel : En France, il est obligatoire d’identifier ses animaux de compagnie, depuis 1999 pour les chiens et depuis 2012 pour les chats.